LE GUIDE COMPLET DE L’INSUFFISANCE RÉNALE CHEZ LE CHIEN : CAUSES, SYMPTÔMES, SOLUTIONS ET TRAITEMENTS

LE GUIDE COMPLET DE L’INSUFFISANCE RÉNALE CHEZ LE CHIEN :  CAUSES, SYMPTÔMES, SOLUTIONS ET TRAITEMENTS

 

 Vous venez d’apprendre que votre chien souffre d’insuffisance rénale ou vous souhaitez en apprendre davantage au sujet de cette maladie?  Sachant que l’insuffisance rénale risque d’affecter un chien sur dix au cours de sa vie, vous faites bien de vous renseigner afin de savoir comment la détecter et la traiter ou, mieux encore : la prévenir.

 

Si, comme moi, votre chien vieillit, vous êtes conscient que malgré tous vos efforts pour lui offrir les meilleures conditions de vie qui soient, il n’est à l’abri de rien. J’ai donc pensé partager avec vous le plus d’informations pratiques possible sur la maladie rénale chez le chien, les causes et les symptômes de l’insuffisance rénale et surtout les traitements et les habitudes qui permettent de la traiter ou de la soulager.

 

 

À quoi servent les reins chez le chien?

 

En fait, les reins du chien ont essentiellement la même fonction que les nôtres : détoxifier le sang en filtrant les déchets (toxines) produits par l’organisme, maintenir l’équilibre de l’eau et des électrolytes, produire des hormones, réguler la tension artérielle et la vitamine D et aider à la création des globules rouges.

 

Les reins sont donc des organes extrêmement importants et un chien qui souffrirait d’insuffisance rénale se verrait confronté à de nombreux problèmes de santé : son organisme au complet serait affecté.

 

 

LES DEUX TYPES DE MALADIE RÉNALE CHEZ LE CHIEN

 

La maladie rénale chez le chien peut se présenter sous deux formes : l’insuffisance rénale chronique et l’insuffisance rénale aiguë.

 

 

  • Qu’est-ce que l’insuffisance rénale chronique chez le chien?

  •  

    L’insuffisance rénale chronique chez le chien est la conséquence d’un processus lent et insidieux qui se manifeste au fil des mois, voire des années. Les symptômes n’éveillent pas nécessairement les soupçons au début, ce qui fait que, lorsque la maladie est diagnostiquée, les reins de l’animal ne font déjà plus leur travail en grande partie. La maladie rénale chronique chez le chien est malheureusement irréversible pour cette raison.

     

    Cependant, si votre chien a été diagnostiqué avec une maladie rénale chronique récemment, ne paniquez pas et lisez la suite de cet article! Beaucoup de solutions s’offrent à vous pour allonger au maximum son espérance de vie dans de belles conditions.  

     

     

  • Qu’est-ce que l’insuffisance rénale aiguë chez le chien?

  •  

    L’insuffisance rénale aiguë chez le chien est différente de l’insuffisance chronique en ce sens qu’elle survient soudainement. On parle aussi de lésions rénales aiguës.

     

    L’insuffisance rénale aiguë peut être liée à une déshydratation sévère, une obstruction urinaire, l’ingestion d’une substance toxique ou à une infection bactérienne par exemple. Les symptômes sont donc circonstanciels et soudains.

     

    La plupart des lésions rénales aiguës chez le chien peuvent être traitées si l’on agit rapidement, mais elles doivent être considérées comme des urgences et les symptômes sont si flagrants la plupart du temps que vous ne pourrez pas passer à côté.

     

    Il peut arriver que des maladies rénales aiguës endommagent les reins à plus long terme si elles ne sont pas traitées assez rapidement ou si les lésions rénales sont trop importantes malheureusement. Mais puisque vous lisez cet article, vous saurez en reconnaître les symptômes et cela pourra vous permettre de prévenir les conséquences d’une maladie rénale aiguë dans la mesure du possible.

     

     

    LES SYMPTÔMES DE L’INSUFFISANCE RÉNALE CHEZ LE CHIEN

     

     Comment savoir si mon chien souffre d’une maladie rénale chronique?  

     

    La maladie rénale chronique chez le chien s’installe tranquillement et les symptômes ci-dessous n’apparaissent donc pas tous ensemble et sont progressifs.

     

    Les premiers symptômes de la maladie rénale chronique sont habituellement la soif, le besoin plus fréquent d’uriner ou la mauvaise haleine. S’installent ensuite des symptômes plus évidents comme la fatigue et la faiblesse. Dans tous les cas, une maladie rénale chronique pourra être mieux soulagée si elle est prise à ses débuts.

     

    Voici donc les symptômes d’insuffisance rénale chronique chez le chien les plus souvent observés. Notez que ces signes peuvent être aussi liés à d’autres affections. Tournez-vous vers un professionnel de la santé animale qui saura vous conseiller.

     

     1. Les signes observables de la maladie rénale chronique du chien :   

     

    • sang dans les urines;

    • vomissements;

    • faiblesse générale;

    • augmentation des urines (même la nuit);

    • soif excessive;

    • mauvaise haleine;

    • ulcères dans la gueule;

    • faible mobilité;

    • posture voûtée;

    • faiblesse musculaire;

    • perte d’équilibre;

    • convulsions;

    • pattes ou autres parties du corps gonflées en raison de la rétention d’eau;

    • sang dans les yeux;

    • décollements rétiniens.

     

    2. Les symptômes de la maladie rénale chronique identifiables par un professionnel de la santé : 

     

    • hypertension;

    • anémie (diminution de la production de globule rouge);

    • déshydratation;

    • changement de dimensions des reins;

    • désordres endocriniens.



    Comment savoir si mon chien souffre de lésions rénales aiguës?

     

       Les symptômes d’une insuffisance rénale aiguë chez le chien apparaissent de manière soudaine et doivent vous mettre en état d’alerte.

       

      • diarrhée;

      • perte totale d’appétit;

      • léthargie extrême;

      • désorientation;

      • faiblesse physique importante;

      • difficultés à uriner;

      • perte de coordination;

      • vomissements.

       

      Si ces symptômes apparaissent seuls ou conjointement de façon sévère et rapide, ils peuvent mettre la vie de votre chien en danger. Ils nécessitent une intervention d’urgence.

       

      Mais pourquoi certains chiens développent-ils ces symptômes? Connaître les causes de la maladie rénale pourra vous aider à la prévenir ou à modifier certaines habitudes de vie chez votre animal.

       

       

      LES CAUSES DE LA MALADIE RÉNALE CHEZ LE CHIEN

       

      Sachez que l’une des premières causes de l’apparition des maladies rénales chez le chien est l’âge. Plus notre chien vieillit, plus les risques que ses reins se mettent à mal fonctionner sont élevés.

       

       

      Quelles sont les causes de l’insuffisance rénale chronique?

       

      Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle présente les principales causes de la maladie :

       
      • dégénérescence du tissu rénal dû à l’âge;

      • hérédité;

      • malformation congénitale (chiens plus jeunes);

      • conséquence d’une infection rénale non traitée ou mal traitée;

      • lésions aux reins;

      • infections urinaires répétées;

      • malformation rénale;

      • diabète;

      • lymphome;

      • cancer.

       

       

      Quelles sont les causes de l’insuffisance rénale aiguë?

       

      • mauvaise circulation sanguine vers les reins à cause d’une hémorragie importante;

      • traumatisme;

      • inflammation;

      • parasite;

      • déshydratation sévère;

      • insuffisance cardiaque;

      • lésion majeure du rein;

      • infections fongiques, virales ou bactériennes;

      • empoisonnement par certaines substances toxiques (antigel, médicaments, insectifuges, plantes toxiques, etc.);

      • blocage urinaire (calculs dans la vessie ou dans l’urètre);

      • conséquences d’une intervention chirurgicale ou d’une maladie déjà présente (en raison de la diminution du flux sanguin dans les reins).

       

       

      LA PRÉVENTION DE LA MALADIE RÉNALE CHEZ LE CHIEN

       

      Nous ne pouvons pas lutter contre l’hérédité ou contre les malformations congénitales, mais nous avons du pouvoir sur certaines choses.

       

      Voici donc 7 conseils essentiels à afficher sur votre frigo!

       

      1.  Faire des examens de routine réguliers chez le vétérinaire pour prévenir au lieu de guérir.

      2.  Maintenir un poids santé.

      3.  Bien hydrater son chien. Il devrait toujours avoir un bol d’eau propre à sa disposition même lors de nos déplacements (apporter une bouteille).

      4.  Lui accorder une saine alimentation sous les conseils d’un professionnel de la santé et lui permettre de consommer des aliments frais. Envisager les conseils d’un vétérinaire en médecine naturelle pour des suppléments alimentaires améliorant la qualité de vie.

      5.  S’assurer de ne rien laisser de dangereux à la portée de notre chien : médicaments, ail, oignon, plantes, mort aux rats, pesticides, antigel, métaux lourds, etc.

      6.  Ne lui faire subir des vaccins, des prises de médicaments ou des procédures chirurgicales que si c’est nécessaire.

      7.  Privilégier les traitements naturels.

       

       

      Ces mesures vont-elles m’assurer que votre chien ne souffrira jamais de maladie rénale?

       

      Je ne vous mentirai pas : non. Mais elles donneront un maximum de chances à votre chien et assureront une hygiène de vie saine et une meilleure santé globale. Or, plus nos chiens sont en santé et forts, moins ils sont susceptibles de développer des maladies.

       

      Mais la génétique et les circonstances de la vie font que cela pourrait malgré tout arriver. Alors, comment bien diagnostiquer la maladie? Quels sont les examens auquel votre chien devra se soumettre? Personnellement, cela m’inquiétait un peu quand j’ai fait passer certains de ces examens à mon chien, mais dites-vous qu’il est toujours préférable de le faire que de passer à côté de quelque chose.

       

       

      LE DIAGNOSTIC DE LA MALADIE RÉNALE CHEZ LE CHIEN

       

      Le vétérinaire fera d’abord un examen physique externe et interne à votre chien. Il pourrait ainsi repérer des douleurs au toucher, une posture anormale, des membres gonflés par la rétention d’eau, des reins gonflés ou douloureux et une douleur au dos ou au flanc. Un examen rectal pourrait aussi permettre de détecter une maladie de l’urètre, de la vessie ou de la prostate liée à une maladie rénale.

       

      Voici les examens les plus courants que votre professionnel de la santé pourrait aussi vous conseiller selon l’état de santé et les symptômes de votre animal :

       

      • mesure de la pression artérielle;

      • profil sanguin complet;

      • numération globulaire complète;

      • analyse d’urines;

      • test de détection de maladies infectieuses qui peuvent affecter les reins (ex.: maladie de Lyme);

      • imagerie par rayons X ou ultrason;

      • échographie;

      • profil de chimie avec électrolytes;

      • rapport protéines d’urines sur créatinine.

       

       

      Que révèlent les prises de sang?

       

      La prise de sang va permettre de doser certaines toxines produites par l’organisme et normalement éliminées par les reins comme l’urée ou la créatinine. Si les reins ne fonctionnent pas, l’urée et la créatinine seront élevées, ce qui sera un signe de maladie rénale chez votre chien.

       

       

      Que révèlent les examens radiographiques ou par rayon X?

       

      Lorsque les reins ne fonctionnent pas ou mal, il arrive souvent que leur taille change. Souvent, ils s’atrophient. Ces examens peuvent aussi permettre d’observer des changements de taille au niveau de la prostate et de la vessie, deux organes étroitement liés au bon fonctionnement des reins.

       

      Que votre chien souffre d’insuffisance rénale chronique ou aiguë, il subira sans doute de nombreux examens afin d’établir un diagnostic sûr mais sachez que la plupart de ces examens sont sans douleurs et surtout très efficaces. Si vous êtes près de lui, tout ira bien car il se sentira en confiance.

       

       

      LE TRAITEMENT DE LA MALADIE RÉNALE CHEZ LE CHIEN

       

      Maintenant que vous savez comment identifier la maladie rénale chez le chien, ce sont des solutions que vous voulez!

       

      Le traitement dépend bien sûr du degré d’atteinte de votre animal et on ne traitera pas une insuffisance rénale chronique et aiguë exactement de la même façon. Dans tous les cas, tournez-vous vers des professionnels de la santé animale.

       

      En cas d’insuffisance rénale chronique, la destruction des reins est progressive, donc souvent, la maladie est malheureusement diagnostiquée quand les organes sont déjà très mal en point.

       

      Cependant, un chien qui reçoit ce diagnostic peut encore espérer avoir quelques belles années devant lui avec un traitement approprié. Malheureusement, contrairement aux humains, la dialyse ou la greffe des reins n’est pas possible chez les chiens. Mais d’autres soins sont possibles et permettront d’atténuer les symptômes de la maladie ou d’en ralentir la progression.

       

       

      Un régime alimentaire adapté

       

      Demandez conseil à votre vétérinaire pour qu’il vous explique quel régime est adapté à la condition de VOTRE chien.

       

      Certains professionnels s’accordent pour dire qu’un régime pauvre en en protéines est important autant sur le plan clinique que sur le plan biochimique. Les protéines sont riches en phosphore, ce qui créerait  une forte charge d’azote et pourrait exercer une pression sur le foie et les reins.

       

      Cette théorie n’est cependant pas appuyée par tous les nutritionnistes et vétérinaires. Tout changement dans l’alimentation de votre animal devrait donc être accompagné par un professionnel de la santé. En effet, un régime pauvre en protéines peut créer une carence en acides aminés.

       

      Voici cependant quelques conseils de base que vous pourriez mettre en pratique :

       

      • Utiliser une nourriture crue équilibrée.

      • Offrir une nourriture avec assez de calcium et de légumes à feuilles verts foncés dans le régime pour maintenir les niveaux de phosphore bas.

      • Administrer des probiotiques et prébiotiques pour éliminer les déchets toxiques.

      • Éviter la nourriture sèche qui favorise la déshydratation.

      • Éviter les croquettes et les pâtés qui accroissent la charge en toxines.

       

       

      Une bonne hydratation

       

      Il est essentiel que votre animal ait toujours à portée de lui de l’eau fraîche afin d’être bien hydraté.

       

      Lorsqu’un chien est vraiment déshydraté en raison de la maladie rénale, votre vétérinaire vous proposera peut-être une hydratation par intraveineuse ou par voie sous-cutanée. C’est ce qu’on appelle parfois la thérapie liquide.

       

       

      D’autres traitements envisageables

       

      Votre vétérinaire vous proposera peut-être aussi :

       

      • des perfusions pour soutenir l’organisme et éliminer les toxines accumulées dans le sang;

      • des diurétiques pour augmenter les sécrétions urinaires;

      • des médicaments pour lutter contre les vomissements et les diarrhées;

      • des antibiotiques en cas d’infection;

      • un traitement spécifique pour atténuer les conséquences de la maladie (ex.: tension artérielle);

       

       

      DES TRAITEMENTS NATURELS POUR SOULAGER L’INSUFFISANCE RÉNALE CHEZ LE CHIEN

       

      Parmi les traitements que nous avons évoqués jusqu’ici, certains, plus invasifs que d’autres, sont nécessaires. Mais il est quand même possible de soulager bien des symptômes de la maladie rénale avec des soins naturels qui auront moins d’effets secondaires.

       

       

      La phytothérapie

       

      Certaines plantes peuvent avoir des effets vraiment bénéfiques sur les reins, le foie, la circulation sanguine ou la vessie : l’orthosiphon, le desmodium, le ginkgo, le pissenlit ou le Chardon-Marie. La piloselle a des vertus diurétiques et antiseptiques très efficaces en cas d’infection urinaire.

       

      Demandez conseil à un spécialiste avant d’administrer un remède naturel à votre animal. Même naturels, certains produits peuvent avoir des effets dommageables sur la santé s’ils sont pris avec d’autres aliments et/ou médicaments.

       

       

      La médecine chinoise


       Certaines herbes chinoises peuvent provoquer une augmentation du flux sanguin dans les reins, entraînant ainsi plus d'élimination de toxines dans la circulation sanguine.

       

      Si vous faites appel à un professionnel en médecine chinoise, indiquez-lui tous les médicaments et produits naturels que prend votre chien.

       

       

      L’homéopathie

       

      Les bienfaits de l’homéopathie sur les animaux ne sont plus à prouver et certains traitements peuvent contribuer à atténuer les symptômes de la maladie rénale.

       

      Des traitements spécifiques, comme le remède Insuffisance rénal, agissent sur l’insuffisance rénale et fonctionnelle et sur les oedèmes rénaux.

       

      L’intérêt principal de l’approche homéopathique est son approche holistique. Le thérapeute tient compte de l’animal dans sa globalité et pas seulement de ses symptômes. Chaque individu est différent et il existe plusieurs types d’affections rénales qui ne peuvent toutes être traitées de la même façon. Si votre chien souffre d’insuffisance rénale, un bon homéopathe tiendra compte de son vécu, de ses antécédents et saura lui composer un remède personnalisé.

       

      L’homéopathie vous permettra de soigner votre animal le plus naturellement possible, sans effet secondaire et avec une approche personnalisée. Vous pouvez aussi l’utiliser en accompagnement de traitements plus traditionnels.

       

       

      QUELLE ESPÉRANCE DE VIE PUIS-JE ESPÉRER POUR MON CHIEN ATTEINT DE MALADIE RÉNALE?

       

      • Un chien qui souffre d’insuffisance rénale chronique ne peut être guéri. Par contre, comme toute maladie, plus elle est diagnostiquée tôt, plus l’espérance de vie du chien s’allonge. Les traitements pour la maladie rénale chronique chez le chien visent donc à atténuer les symptômes de la maladie, en ralentir les effets et permettre à l’animal de vivre au mieux avec sa maladie.

       

      • Si un chien souffre d’une autre maladie qui a pour conséquence de diminuer le flux sanguin vers les reins ou cause une obstruction des voies urinaires, l’insuffisance rénale qui en découle peut être traitée. D’où l’importance de ne pas tarder avant de consulter.

       

      • En cas de maladie rénale aiguë, si après le traitement (antibiotiques, thérapie liquide, médicaments ou autres), l’urée et la créatinine reviennent à la normale, on considérera que le chien est sorti d’affaires. Dans le cas contraire, le chien devra être suivi car ses reins auront été fragilisés.

       

       

      CONCLUSION

       

      Sans doute serez-vous d’accord avec moi pour dire que la clé pour lutter contre la maladie rénale chez nos chiens est de faire des suivis médicaux réguliers, particulièrement quand ils vieillissent.  Des contrôles de mesure de l’urée et de la créatinine pour vérifier la fonction rénale réguliers permettront d’éviter des mauvaises surprises.

       

      Si une insuffisance rénale est détectée, il est essentiel de miser sur un régime alimentaire spécial sous les conseils d’un professionnel afin d’augmenter l’espérance de vie du chien.

       

      Enfin, je vous conseille personnellement les traitements naturels tels que l’homéopathie qui, dans le cas de mon chien, ont été vraiment efficaces dans de nombreuses situations. En plus, chez Homeoanimo,  vous profitez des conseils personnalisés d’une équipe expérimentée qui tient compte de la santé globale de votre chien et pas seulement de ses symptômes. C’est très rassurant. N’hésitez pas à nous contacter pour nous poser vos questions!

       

      En matière d’insuffisance rénale, le mot d’ordre à retenir est donc : vigilance. Être aux aguets concernant tout changement dans le comportement ou les habitudes de son chien permettra d’intervenir rapidement. Cela est d’ailleurs valable pour tout état de santé.

       

      Gardez ce petit guide proche de vous et n’hésitez pas à le partager particulièrement avec les personnes dont le chien commence à vieillir.





      À propos de l'auteur


      Denyse Lessard
      THÉRAPEUTE EN MÉDECINE ALTERNATIVE & CO-FONDATRICE D'HOMEOANIMO

      Denyse Lessard est thérapeute en médecine alternative. Elle est la co-fondatrice d'HoméoAnimo, créée il y a plus de dix ans, et est à l'origine de la gamme complète de remèdes naturels de l'entreprise.

      Elle a suivi des formations variées et a obtenu de nombreux diplômes, notamment en médecine chinoise, en réflexologie, en naturopathie et iridologie et en homéopathie. Elle est également membre de l'Association des naturopathes et naturothérapeutes du Québec et de l'Union professionnelle des homéopathes du Québec.

      Lorsqu'elle travaille avec ses patients, Denyse croit non seulement en la nécessité d'aider les animaux de compagnie à atteindre une santé optimale, mais également en celle de les maintenir au meilleur de leur forme, durant toute leur vie.

      Cliquez ICI et apprenez-en plus sur Denyse

      N'hésitez pas à me contacter à serviceclientele@homeoanimo.com

      Article précédent Article suivant

      0 commentaires

      Laissez un commentaire

      Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés