12 trucs faciles et amusants à apprendre à votre chien

12 trucs faciles et amusants à apprendre à votre chien

 

Gardez votre chien occupé et joyeux en lui apprenant quelques nouveaux tours. La stimulation mentale chez un chien est tout aussi importante que l’exercice physique. Quelques séances quotidiennes d’entraînement renforcent votre lien avec toutou et lui apprend à être obéissant tout en s’amusant!


Apprendre des tours à un chien peut parfois sembler impossible, alors que certains ont des personnalités plutôt exubérantes, mais en suivant les trois points suivants, je vous assure que tout est possible.


Principes de base : Comment apprendre de nouveaux trucs à votre chien?


Renforcement positif 

Un chien apprend en faisant des liens. En associant son comportement à quelque chose de positif, il voudra reproduire ce comportement. 

Toute action que votre chien fait naturellement peut être récompensée à l’aide d’une gaterie alléchante, d’un jouet préféré, ou simplement de bon mots. Ensuite associez une commande vocale à cette action.

 

Mon chien Kiwi, par exemple, fait ses besoins sur commande. J’ai simplement ajouté une commande lorsqu’il s'exécute et renforce  son comportement par une gâterie. 


Patience 

Il est recommandé d’organiser plusieurs courtes séances d’entraînement. Il vous sera plus facile de garder le focus de votre chien.

Au début, votre chien ne fera pas exactement ce que vous demandez. Ne vous découragez pas. Il est important d’y aller par étape et de récompenser chaque amélioration. 



Cohérence 

Utilisez toujours les mêmes mots pour vos commandes. L’utilisation d’un mot spécifique pour signaler un bon comportement est aussi une bonne idée. Par exemple, j’utilise personnellement “YES!”.



Tours de bases, simples et faciles à enseigner à votre chien :

 

Il est important de commencer par les bases, d’apprendre à votre chien à être un bon toutou et à vous écouter sur commande. Ces trucs simples vont vous aider à atteindre ce but. 


Assis 

 

Vous allez d’abord profiter de la tendance naturelle d’un chien à vouloir s’asseoir et récompenser votre compagnon quand il s’exécute spontanément. Pour accélérer le processus, vous pouvez aussi lui apprendre ce truc de manière active. 

Apportez une friandise au-dessus du nez de votre chien et doucement déplacez votre main vers l’arrière de celui-ci. Instinctivement, il s’assoira. C’est à ce moment précis que vous direz votre mot clé (“Yes!) puis donnerez votre récompense. Introduisez ensuite graduellement votre commande vocal au tout début de son exécution. 


Il est important de ne pas forcer le comportement en appuyant sur la croupe de votre chien, il vivra cela comme une contrainte.


Couché 

 

Une fois que le “assis” est maîtrisé, on passe au “couché”. Lorsque l’animal est en position assis, montrez lui une gâterie devant son nez et tranquillement déplacez votre main vers le sol. Récompensez le quand il commence à se laisser glisser volontairement. 

 

S’il ne glisse pas complètement, récompensez le par étape. Chaque progrès vers ce que vous attendez de lui doit être récompensé pour qu’il comprenne votre intention. 


Reste 

 

Une fois le “couché” acquis, travailler sur sa patience. Récompensez le lorsqu’il se couche, mais aussi lorsqu’il reste couché.  Faites attendre votre chien pour sa gâterie et augmentez cette période d’attente tranquillement. 

Puis, donnez la commande “reste” et éloignez-vous petit à petit avant de lui donner cette gâterie. Augmentez tranquillement la distance et les distractions.


J’ai tourné ça en jeu de cache-cache avec mon chien à la maison!


Au pied 

 

Commencez l’éducation de ce tour dans un endroit calme, par exemple votre cour arrière. Mettez votre chien en laisse et commencez à marcher près d’un mur ou d’une clôture de manière à laisser peu d’espace à votre chien. En marchant de bon train, récompensez votre chien avec une gâterie ou des félicitations lorsqu’il est focusé sur vous et ne tire pas sur la laisse. 

S’il tire, faites le asseoir jusqu’à ce qu’il se calme. Je sais, plus facile à dire qu’à faire… Mais, comme j’ai dis plus tôt, la patience est clé en entraînement!


Avec beaucoup de travail, vous pourrez associer ce comportement avec la commande “Au pied” et votre chien marchera à vos côtés même sans laisse. 


Donne 

 

Ce truc peut sauver des vies si un chien vient à dérober un objet ou un aliment dangereux. 

Lorsque votre chien aura son jouet en bouche, apportez une gâterie à son museau et si celle-ci est assez alléchante, il laissera tomber l’objet. Alors qu’il ouvre la bouche, donnez la commande vocale puis donnez lui sa récompense. Prenez possession de l’objet et répétez.


Viens

 

L’erreur qu’on fait souvent quand un chien se sauve, on crie son nom plusieurs fois, on lui répète de venir à nous.

Si vous savez que votre chien est trop distrait dans une certaine situation, n’utilisez pas cette commande vocale pour ne pas la gâcher. On ne veut pas qu’il comprenne qu’il a le droit d’ignorer cette ordre. 

 

Il faut donc travailler cette commande dans un endroit sans distraction d’abord et récompenser votre chien chaque fois qu’il vient vers vous sur de courtes distances. Lorsqu’il commence à s’approcher, dites votre commande et récompensez le à la seconde qu’il arrive à vous. 


Augmentez ensuite la distance et les distractions graduellement pour ultimement vouloir qu’il réponde à cette commande dans un milieu très excitant pour lui. 



Tours sympas, uniques et amusants à montrer à votre chien :

 

Les bases d’obéissance sont importantes, mais il est temps de s’amuser un peu avec des trucs inusités!


Parle 

 

Trouvez ce qui déclenche un jappement chez votre chien et utilisez le pour induire ce comportement. Dès que votre chien aboie, dites “Yes!” et récompensez le ensuite. Après quelques répétitions, demandez lui “Parle” avant d’utiliser le déclencheur afin de créer l’association et vous ferez japper votre chien sur commande!



Calin 

 

Placez-vous à genou ou assis par terre et ayez une gâterie à la main. Faites approcher votre chien en la lui montrant et apportez la derrière votre cou. Votre chien déposera sa tête sur votre épaule en essayant d’atteindre la gâterie. Libérez la gâterie lorsqu’il appuie sa tête sur vous et félicitez le. Intégrez ensuite la commande vocale. 


Cible 

 

Apprenez à votre chien à poser son nez sur un objet de votre choix. Gardez toujours le même objet pour l’entraînement (voir Cohérence). Personnellement, j’ai appris ce truc à mon chien en utilisant ma main ouverte. 

J’ai placé ma main ouverte près de lui et chaque fois qu’il s’en approchait, je lui donnais une gâterie. Une fois qu’il a touché ma main avec son nez, je l’ai récompensé encore plus et l’ai félicité avec beaucoup d’entrain. 


Pour accélérer le processus, vous pouvez l’inciter à toucher votre main en cachant une gâterie entre vos doigts. 


Haut les mains! 

 

J’ai appris ce tour à mon chien de la façon suivante. Alors qu’il était en position assise, j’ai mis une gâterie près de son nez et l’ai apporté au-dessus de sa tête. J’ai respecté une distance raisonnable pour ne pas qu’il ait à sauter pour l’atteindre, mais seulement qu’à soulever ses pattes de devant. 

Une fois dans cette position, je l’ai récompensé. Il a éventuellement compris et j’ai alors associé ce comportement à la commande vocale “Haut les mains!


Après avoir acquis cette étape, j’ai augmenté la difficulté en m’éloignant petit à petit, de manière à ce que la gâterie ne soit plus au-dessus de sa tête. 


Fatigué?

 

Apprenez à votre chien à bâiller sur commande en le félicitant chaque fois qu’il bâille! Une fois qu’il a finit de bâiller, donnez lui une gâterie. Lorsqu’il commence à répéter ce comportement, associez alors la commande “Fatigué?” alors qu’il commence à bâiller.


Rampe 

 

Alors que votre chien à bien maîtrisé la commande “couché”, augmentez la difficulté en lui demandant d’avancer dans cette position. Placez une gâterie dans votre main et présentez la près de son museau, au sol. Glissez-la lentement vers vous en espérant qu’il suivra. 

S’il s’avance ne serait-ce qu’un tout petit peu, donnez lui la récompense. Augmentez tranquillement la distance. S’il se relève, ignorez et recommencez.



En entraînement, mettez toujours votre chien en situation de succès. Visez de petits objectifs et évitez les frustrations! 


Certains chiens cherchent de la drogue dans les aéroports, d’autres trouvent des gens dans les avalanches, et certains guident les gens non-voyants. Avec un peu d’imagination, vous pouvez apprendre des trucs inimaginables à votre chien! 

 

 


À propos de l'auteur


Véronique Fournier
TECHNICIENNE EN SANTÉ ANIMALE

Véronique Fournier utilise ses connaissances approfondies pour écrire des articles sur la santé des animaux de compagnie pour HomeoAnimo.

Elle a obtenu son diplôme en santé animale du Cégep La Pocatière au Québec. Son expérience comprend des stages dans des fermes d'élevage et la réhabilitation des oiseaux de proie, la gestion des soins de jusqu'à 100 animaux sauvages par jour au refuge SOS Miss Dolittle, un emploi à l'Aquarium du Québec, où elle a surveillé 10 000 animaux de 300 espèces différente, et, en tant que technicienne en santé animale dans une clinique vétérinaire, où elle travaille actuellement.

N'hésitez pas à me contacter à serviceclientele@homeoanimo.com

Article précédent Article suivant

1 commentaire

Marie France Bouzon le Liens des commentaires

Merci de vos précieux conseils
Cordialement


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés