Agressivité, anxiété de la séparation, aboiements incessants : comment les éducateurs gèrent les comportements canins les plus difficiles

Agressivité, anxiété de la séparation, aboiements incessants : comment les éducateurs gèrent les comportements canins les plus difficiles

 

Nos chiens savent remplir nos cœurs et rendre nos vies plus riches. Mais s'ils développent des troubles du comportement indésirables, ils peuvent devenir un gêneur pénible, ou pire, un danger pour eux-mêmes ou pour les autres. 

 

Bien que les comportements canins difficiles, comme l'agressivité, l'anxiété de la séparation et les aboiements incessants soient courants, il est important que les maîtres de chiens les prennent au sérieux en éduquant leurs chiots, de manière à en faire des membres de la famille bien élevés. 

 

Il peut sembler cruel de donner à nos fidèles compagnons beaucoup de règles à respecter, mais en réalité, les structures favorisent l'épanouissement des chiens. 

 

Gardez également à l'esprit que lorsqu'un chien développe des comportements difficiles à gérer ou des habitudes agaçantes, ceux-ci ont souvent pour cause la peur et l'anxiété. 

 

En éduquant votre toutou, vous l'aidez à gérer son stress et si tout le monde s'entend bien à la maison, les humains et les animaux de compagnie seront plus heureux. Et n'oubliez pas : éduquer peut être amusant !

 

Étant donné que les chiens ne peuvent pas parler, il peut être difficile de comprendre ce qui leur passe par la tête. C'est ici qu'un professionnel entre en jeu. Nous avons demandé à 169 éducateurs canins du monde entier de nous donner leurs meilleurs conseils pour gérer les comportements les plus difficiles des chiens, et voici, ci-dessous, les conseils qu'ils ont partagé avec nous : 

 

Si vous vous demandez comment travailler avec un chien agressif, sujet à l'anxiété de la séparation ou ayant tendance à aboyer sans arrêt, lisez la suite. 

 

 

Agressivité chez le chien

 

Pourquoi les chiens se montrent-ils agressifs ?

 

Comme avec la plupart des comportements, la première étape pour gérer l'agressivité d'un chien, commence par la compréhension de ce qui cause de ce comportement. 

 

« La peur est la source la plus courante de l'agressivité », explique Jody Karow de Go Anywhere Dog. « Il est facile d'installer la peur chez les chiens, mais il peut être compliqué de les aider à la surmonter. »

 

Pour conclure, elle dit : « Lorsque nous nous efforçons d'aider nos chiens à dépasser leurs peurs, les manifestations agressives sont beaucoup moins susceptibles de se produire. »

 

L'agressivité des chiens causée par la peur est généralement défensive, ce qui signifie qu'elle est une réaction à l'incitation ou à la provocation.

 

Elle peut être causée par des expériences passées négatives (peut-être avec une personne ou avec un autre chien ou animal) ou par un manque de socialisation. Ceci parce que les chiens qui ne sont pas correctement socialisés ne sont pas habitués à côtoyer différents types de personnes (comme par exemple des jeunes enfants), d'autres chiens, etc., et ils ont peur de l'inconnu. 

 

Maintenant, si vous vous demandez comment socialiser un chien agressif, la meilleure réponse est de le faire avec un professionnel. Si vous essayez de rapprocher un chien agressif d'autres personnes ou d'autres animaux sans préparation correcte, cela peut facilement tourner à la catastrophe. 

 

Les chiens peuvent être agressifs même lorsqu'ils n'ont pas peur. Cela peut être un comportement acquis ou appris, par exemple dans le cas d'un chien errant qui agit offensivement pour assurer sa survie. 

 

Races de chiens agressifs et la génétique

 

Certaines personnes pensent qu'il existe des races de chiens agressifs, chez lesquelles ce vilain comportement est naturel. A dire vrai, selon les circonstances, tout animal peut devenir agressif. 

 

Cela dit, les chiens de certaines races ont des caractéristiques génétiques qui les rendent plus susceptibles de devenir agressifs, surtout lorsqu'ils se retrouvent chez des maîtres qui ne savent pas comment les gérer. Ces chiens ont besoin de plus de cadres et de limites que les autres, sinon ils penseront être un chien « alpha ». 

 

« Parfois, la génétique joue un rôle dans le comportement d'un chien, tout comme chez les gens », explique Melissa Vardy de Dog Training Now. « La plupart des comportements peuvent être corrigés ou, au minimum, gérés avec l'aide d'un professionnel, mais les gens veulent souvent que leurs chiens soient ce qu'ils ne sont pas. On nous demande fréquemment si nous pouvons aider un chien à s'adapter aux parcs canins ou aux garderies... Tous les chiens ne conviennent pas à tous les environnements, et ce n'est pas grave ! »

 

N'oubliez pas que les petits chiens peuvent être aussi agressifs que les gros chiens. La principale différence est que les chiens des grandes races sont plus forts, plus difficiles à contrôler et peuvent potentiellement causer plus de dommages, de sorte qu'ils sont plus susceptibles d'avoir mauvaise réputation.

 

Avant d'adopter un chien, même un bâtard, il est important de faire beaucoup de recherches sur sa race pour voir quels types de caractéristiques seront les plus appropriés à votre style de vie. Il y a des chiots qui ont tendance à être doux, à être énergiques, à s'avachir, etc., et si leur personnalité correspond à la vôtre, vous êtes moins susceptible d'avoir à faire face à des problèmes de comportement. 

 

Comportements canins agressifs

 

L'agressivité peut se manifester de différentes manières. 

 

Il y a existe de nombreux indices donnés par le langage corporel du chien, et lorsque vous voyez un chien montrer ses dents, grogner, afficher un «œil de baleine» ou avec les poils hérissés, cela peut indiquer qu'il n'est pas d'humeur amicale et qu'il ne doit pas être approché. 

 

Certains chiens sont particulièrement agressifs lorsqu'ils sont en laisse. C'est parce qu'ils se sentent vulnérables ; comme ils sont attachés, ils peuvent ne pas être en mesure de courir ou de se battre au mieux de leurs capacités. 

 

La protection des ressources chez les chiens peut devenir visible lorsqu'un chien se met à protéger une ressource (qu'il considère) de grande valeur, telle qu'un jouet, une friandise, un os, son bol de nourriture ou même un être humain. Cela peut entraîner des altercations dangereuses, surtout s'il y a des enfants à la maison.

 

Si vous vous demandez comment éduquer un chien à ne pas mordre, la protection des ressources peut être l'un des principaux problèmes à gérer. 

 

Comment éduquer un chien agressif

 

Peu importe ce qui déclenche le comportement agressif, ce problème doit être traité. Dans le cas contraire, quelqu'un finira par être blessé. Comme mentionné, il est plus compliqué d’apprendre à empêcher un chien de mordre, car c'est un symptôme dont la cause est profonde. 

 

Mais selon Sonya Wilson, de Southpaws Playschool,  il est difficile de trouver la source du comportement, puis d'élaborer un plan pour le modifier.

 

 Elle prévient : « Les comportements basés sur la peur peuvent empirer si les mauvaises techniques sont utilisées ou si elles sont mal interprétées ». « Il est si important de savoir ce qui affecte réellement le chien, avant d'essayer de modifier son comportement. C'est comme le diagnostic d'un médecin - en fait, un mauvais diagnostic peut être nuisible. »

 

David Levin, de Citizen Hound est d'accord. « Il est hautement improbable que l'agressivité d'un chien envers un chien ou d'un chien envers un humain change, sans beaucoup de changements dans votre vie », ajoute-t-il. « Les compétences nécessaires pour la combattre sont réellement trop avancés pour la plupart des maîtres. De plus, ils n'ont souvent pas accès aux types d'environnements ou de contextes d'éducation nécessaires pour être efficaces. »

 

Socialiser un chien pour prévenir l'agressivité

 

Les éducateurs disent que la socialisation est la clé, mais si vous vous demandez comment socialiser un chien agressif, la réponse sera avec l'aide d'un professionnel de l'éducation canine. Malheureusement, vous ne devriez pas tenter de le faire vous-même, à nouveau parce qu'une personne ou un animal de compagnie pourrait être gravement blessé.

 

La bonne nouvelle est que vous pouvez prévenir les problèmes d'agressivité en socialisant votre chien à un jeune âge, si vous le prenez lorsqu'il est un chiot. Faites en sorte qu'il rencontre beaucoup de personnes et d'animaux différents et qu'il ait des expériences positives (s'il est traumatisé, cela pourrait entraîner par la suite des comportements indésirables). 

 

Demandez à des amis de venir jouer avec lui et de lui donner des friandises. Invitez également leurs compagnons bien élevés ; alors, votre chien apprendra qu'il est vraiment amusant de se faire de nouveaux amis !

 

« Je pense que la socialisation est l'un des comportements les plus importants sur lesquels travailler », explique Alan Baldwin de Legacy Dog Training LLC. « Un chien qui n'est pas socialisé correctement peut présenter une variété de problèmes, dont l'agressivité. »

 

Il poursuit : « Lorsqu'un chien n'est pas socialisé avec les gens correctement, [il] peut se méfier des étrangers. Un chien qui n'a pas été correctement socialisé avec d'autres chiens peut présenter une agressivité provoquée par la frustration, où il casse, aboie et grogne en réaction à une clôture, tout en marchant de long en large. »

 

Il explique un autre problème potentiel. « L'agressivité lorsqu'il est en laisse peut se manifester par manque de socialisation. Le manque de socialisation peut également provoquer un manque de confiance en soi ou une mauvaise attitude lorsque le chien est placé dans un groupe de chiens inconnus. »

 

 

Anxiété de la séparation

 

L'anxiété de la séparation des chiens est un problème courant, ce qui ne signifie pas qu'il soit facile à résoudre. Non seulement il est désolant de savoir que votre chiot est stressé pendant votre absence, mais il peut aussi devenir destructeur, en mâchant des choses telles que des meubles ou des chaussures, en urinant sur le tapis ou en se faufilant dans la poubelle. 

 

C'est un autre cas où il peut être difficile d'identifier la cause sous-jacente et une mauvaise interprétation peut facilement aggraver les choses. 

 

« Pour les propriétaires, l'anxiété de la séparation peut être l'un des problèmes les plus difficiles à résoudre », admet Sue Brown, de The Light of Dog. « Il leur est souvent difficile de trouver un point de départ, car le comportement se manifeste lorsque le maître est ailleurs. Un professionnel expérimenté dans ce domaine peut être inestimable. » 

 

April Lott, de Wigglebums Training, ajoute : « De nombreux maîtres ne comprennent pas que ce problème exige qu'un chien ne soit pas laissé seul jusqu'à ce qu'il soit capable d'acquérir les capacités d'adaptation nécessaires pour être seul sans stresser. »

 

Il est toujours préférable de consulter un professionnel, si l'anxiété de votre toutou est intense ou s'il peut se blesser (par exemple, s'il a tendance à mâchouiller ou à se mettre en péril, il pourrait ingérer quelque chose de dangereux).

 

Mais dans les cas bénins, vous pouvez essayer quelques astuces simples, qui pourraient résoudre l'anxiété des chiens :

 

  • Pendant votre absence, laissez une musique relaxante, un podcast ou même un livre audio.
  • Ne faites pas toute une histoire de votre départ (ne dorlotez pas, ne dites pas au revoir, etc.).
  • Emmenez votre chien faire une promenade ou faites-le jouer avant de partir, pour diminuer son excès d'énergie.
  • « Entrainez-vous » en laissant votre chien seul à la maison pendant de courtes périodes, puis en augmentant progressivement la durée de votre absence.
  • Envisagez d'embaucher un promeneur de chien pour rompre les longues journées de solitude ou emmenez-le à la garderie, s'il aime jouer avec d'autres chiots. 
  • Donnez à votre chien une récompense de grande valeur lorsque vous partez, par exemple une friandise spéciale ; faites toutefois attention à ce que ce ne soit pas quelque chose qui pourrait présenter un risque d'étouffement, comme un os de cuir brut.

 

 

Aboiements incessants

 

Lorsque vous avez un chien, quelques aboiements sont prévisibles, mais s'ils deviennent incessants, ils peuvent passer d'adorables à pénibles.

 

Désormais, vous ne devriez plus être surpris d'être informés que la première étape pour apprendre comment empêcher un chien d'aboyer est de comprendre pourquoi il le fait. 

 

Ces raisons peuvent inclure :

 

  • L'ennui
  • La recherche d’attention
  • La confusion
  • La peur
  • La demande (ils veulent quelque chose)

 

À nouveau, si vous voulez faire un chien cesser d'aboyer, une mauvaise interprétation de la raison de ce comportement peut aggraver les choses

 

Angel Wasserman, de Paws in Training,  partage avec nous un exemple parfait. « Une fois, j'ai reçu un appel d'une nouvelle cliente potentielle », se souvient-elle. Son ami (un client existant) lui avait donné le protocole d'éducation que j'avais préconisé pour résoudre le problème d'aboiement de son propre chien. 

 

Elle poursuit, « Le protocole n'avait pas fonctionné pour son chien et elle voulait savoir pourquoi ! Le « pourquoi » était que son chien aboyait pour une raison différente de celle du chien de l'autre client. Quand nous avons abordé la cause profonde pour laquelle le chien de la nouvelle cliente aboyait, nous avons pu appliquer le protocole qui convenait à son problème. »

 

Et donc, si vous désirez savoir comment éduquer un chien à ne pas aboyer, il faut le faire évaluer individuellement par un professionnel.

 

 

Nous considérons nos animaux de compagnie comme faisant partie de la famille, et les éduquer à être des membres bien-élevés du foyer peut signifier vivre en harmonie au lieu de vivre dans le chaos. Lorsque votre toutou sait se comporter correctement et comprend ce qu'on attend de lui, vous pourrez coexister pacifiquement - et, que vous le croyez ou non, lui aussi sera beaucoup plus heureux ! 

 

Quand il s'agit de bien éduquer votre animal de compagnie, en particulier lorsque cela concerne des comportements canins difficiles, la clé est de faire appel à un éducateur professionnel. Ils peuvent vous aider à identifier le problème, à communiquer avec votre compagnon et à modifier son comportement, de sorte que vous puissiez établir un lien plus fort que jamais. 

 

Avez-vous trouvé ces conseils sur la gestion des comportements canins difficiles utiles ? Vous allez adorer notre prochain article, qui explique comment choisir l'éducateur canin qui vous convient !

 

Rejoignez-nous sur Facebook, où nous publions fréquemment des astuces pour garder votre animal en bonne santé, économiser sur les frais de vétérinaire, et plus encore. Assurez-vous également de vous inscrire à notre infolettre et nos tout derniers articles et publications sur notre blogue (remplis d'informations précieuses) arriveront directement dans votre boîte de réception !

 


À propos de l'auteur


Suzie Cyrenne
SPÉCIALISTE EN SANTÉ ANIMALE

Cela fait plus de six ans que Suzie Cyrenne travaille dans le domaine de la médecine naturopathique pour animaux de compagnie et est la principale responsable du personnel de HoméoAnimo. Elle se spécialise dans la formation de l'équipe, afin que ses membres aient une connaissance approfondie de la santé des animaux de compagnie et de la vaste gamme de remèdes naturopathiques de l'entreprise.

Bien que Suzie ait acquis une vaste expérience dans le domaine de la santé des animaux domestiques, elle étudie à l’École d’homéopathie classique du Québec, au Canada (partenaire de l’Académie Européenne de Médecine Naturelle (AEMN) en France), afin d'obtenir son diplôme.

N'hésitez pas à me contacter à serviceclientele@homeoanimo.com

Article précédent Article suivant

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés