10 CONSEILS POUR BIEN ACCUEILLIR VOTRE NOUVEAU COMPAGNON À LA MAISON

10 CONSEILS POUR BIEN ACCUEILLIR VOTRE NOUVEAU COMPAGNON À LA MAISON

 

Il y a certaines journées de la vie dont on se souvient toujours : l’arrivée de bébé à la maison, le jour où l’on présente son futur conjoint à ses parents… OU le jour où l’on revient chez-soi avec une petite boule de poils qui va maintenant partager notre quotidien. Ce n’est pas exagéré de dire que l’arrivée d’un animal de compagnie dans une famille reste un moment marquant; pour nous, comme pour lui !

 

Si ce moment approche pour vous, peut-être vous sentez-vous un peu nerveux. Vous voulez que tout soit parfait. Vous voulez que votre nouveau compagnon se sente comme chez lui, accueilli et en sécurité.

 

Nous savons exactement ce que vous ressentez ! Lorsque nous nous apprêtions à accueillir Westin, notre goldendoodle, nous avons fait beaucoup de recherches sur la façon de faire en sorte qu’il se sente le mieux possible chez nous, chez lui. C’est d’ailleurs à cette époque que nous avons commencé à écrire notre série d’articles pour notre Guide de la parfaite adoption animale et nous avons pour l’occasion interrogé beaucoup de refuges sur la manière de préparer son foyer à l’arrivée d’un nouveau compagnon.  

 

Nous avons récolté des informations précieuses qui nous ont vraiment aidés à accueillir Westin au mieux et nous voulons aujourd’hui les partager avec vous.

 

VOICI DONC 10 BONS CONSEILS À SUIVRE POUR ACCUEILLIR VOTRE NOUVEL ANIMAL DE COMPAGNIE CHEZ VOUS !

 

PRÉVOYEZ TEMPS ET ÉNERGIE

 

On ne se le cachera pas, accueillir un animal provoque un certain nombre de changements dans un domicile. Et les efforts à fournir varient en fonction des besoins de l’animal en question. Même un simple poisson rouge demande un certain aménagement : choisir un endroit à la bonne température, pas trop ensoleillé et sécuritaire (loin du chat, entre autres !) afin que votre nouvel ami aquatique s’épanouisse heureux et en bonne santé. Tout animal, qu’il s’agisse d’un chinchilla, d’un lapin, d’un chiot ou d’un cochon miniature, a des besoins spécifiques qui demanderont un certain réaménagement de votre intérieur.

 

Mais, si vous avez lu notre article sur les avantages d’adopter un animal, vous savez que les efforts en valent la peine et que vous recevrez plus en amour et en bonheur que ce que cela vous en aura coûté en efforts !

 

CRÉEZ-VOUS UN INTÉRIEUR À L’ÉPREUVE DES ANIMAUX  

 

Ce point va de pair avec le précédent, mais les aménagements dépendent toujours du type d’animal que vous accueillez. Cependant, même les gerbilles ou les hamsters qui ont un espace de vie déterminé ont une fâcheuse tendance à s’échapper de leur cage pour goûter à la liberté et pourraient créer des dégâts ou, pire, finir leur vie tristement derrière un réfrigérateur ou un four. On a tous déjà entendu ce genre d’histoires. 

 

Se créer un intérieur à l’épreuve des animaux peut donc signifier protéger les fils électriques si vous avez des rongeurs, coller les vases décoratifs sur les étagères si vous adoptez un chat qui grimpe partout, installer des barrières de sécurité pour bébé si votre nouveau compagnon n’est pas autorisé à monter à l’étage, etc.

 

Une fois tout installé, essayez de vous mettre à la place de l’animal et de penser comme lui. Pour un chat, un simple pompon peut devenir un jouet fantastique sur lequel tirer. Essayez donc d’éviter les objets de tentation ou mettez-les hors de portée.

 

Accueillir un animal, c’est un peu comme avoir un enfant en bas âge à la maison. La seule différence est que ce nouveau bébé est déjà très autonome rapidement contrairement au bébé humain qui ne se déplacera pas tout de suite partout de lui-même.

 

Pensez aussi que les animaux peuvent manger n’importe quoi : maquillage, savon, produits d’entretien, vitamines, ou quoi que ce soit d’autre auquel vous pouvez penser !

Mieux vaut donc prévenir que guérir en évitant que ce genre de situation (qui pourrait être très dommageable pour la santé de votre animal) ne se produise.

 

RELISEZ L’ARTICLE SUR LA PREMIÈRE RENCONTRE

 

Nous avons récemment publié un article intitulé La première rencontre. Si vous ne l'avez pas encore lu, c'est le moment de le faire !

L’aménagement de votre domicile commencera lors de votre première rencontre avec l’animal. Pourquoi ? Parce que chaque petite ou grosse bête a sa propre personnalité et que c’est là que vous la découvrirez et pourrez vous préparer !

 

Par exemple, certains animaux rongent ou mâchent… et pas seulement les rongeurs ! Cela signifie par exemple protéger les fils électriques. Nous avons rencontré des gens dont le chat s’était électrocuté en mâchant des câbles électriques. Ils avaient été avertis par les bénévoles du refuge que ce chat avait une tendance à mâcher ce qui se présentait, mais n’avaient pas pris le conseil au sérieux, pensant qu’un chat ne pouvait pas faire ce genre de choses. Malheureusement, l’histoire s’est mal terminée pour l’animal.

Si vous adoptez un nouveau compagnon, vous espérez (et nous vous souhaitons) qu’il vive le plus longtemps et le mieux possible. Vous avez travaillé fort pour trouver l’animal parfait pour vous, après tout ! Quand vous rencontrerez l’animal au refuge, posez donc des questions au personnel sur ses habitudes ou ses manies (les bonnes comme les mauvaises) afin de vous éviter des déceptions.

 

FAITES UNE PREMIÈRE BONNE IMPRESSION

 

Le plus important, c’est que l’animal se sente en sécurité lorsqu’il arrivera chez vous. Si vous l’avez adopté en refuge, essayez de voir s’il serait possible qu’un des bénévoles ou un des membres de sa famille d’accueil temporaire l’accompagne pour effectuer la transition en douceur. Peut-être pourront-ils aussi vous donner des objets lui appartenant comme sa couverture, des jouets ou un coussin. Cela le rassurera puisqu’il pourra aussi sentir des odeurs qui lui sont familières. Vous pouvez même utiliser ces objets pour propager leur odeur dans les zones de la maison où vous souhaitez que l’animal trouve sa place. Frottez sa couverture sur les murs, dans son nouveau panier, etc. Même sa vieille balle de tennis a pour lui une odeur familière. Utilisez-la pour le rassurer en la déplaçant dans la maison. Peut-être que cela semble insignifiant à un humain, mais un animal se sentira réconforté en sentant ses objets familiers dans son nouveau foyer.

 

EN PARLANT D’ODEURS...

 

Oui, les animaux sont très sensibles au parfum et, tout comme ils aiment leur propre odeur, ils sont aussi très attirés par toutes les sources odorantes de la maison.

Si vous accueillez un nouveau compagnon à quatre pattes, sécurisez votre poubelle ainsi que vos vêtements et votre literie. Les chats aiment les choses tout droit sorties de la sécheuse et les chiens peuvent devenir fous avec des chaussettes… sales ou propres !

 

Et en parlant de chaussettes, parlons des chaussures. Attention à toutes vos chaussures, même les neuves. Le petit chiot ne fait pas la différence et, s’il peut mâcher vos vieilles paires de baskets, il le fera tout autant avec les neuves si elles ne sont pas hors de sa portée. Les chats affectionnent particulièrement les chaussures et les sacs en cuir (Ils sont comme ça !) et ils s’y attaqueront peut-être pour faire leurs griffes.

 

PRENEZ CONSEIL AUPRÈS DU REFUGE OU DE LA FAMILLE D’ACCUEIL DE L’ANIMAL

 

Ceux qui ont pris soin de lui avant vous sont les mieux placés pour vous conseiller quand vient le moment de préparer votre maison à l’arrivée d’un nouvel animal. Soyez attentifs à leurs conseils et prenez des notes ! Demandez-leur comment le chien ou le chat s’est ajusté lorsqu’il est arrivé avec eux. Cela vous donnera un aperçu sur ce que vous pouvez faire de votre côté afin de lui rendre l’adaptation plus facile.

 

AMÉNAGEZ-LUI UN ESPACE   

 

Vous devez déterminer et préparer la zone de votre maison où l'animal passera le plus de temps. Souvenez-vous de notre poisson rouge en début d’article. Selon l’animal que vous adoptez, vous devez lui prévoir un coin à lui. S’il s’agit d’un chien, réfléchissez à l’avance aux endroits auxquels il aura accès dans la maison. Aura-t-il le droit d’aller dans les chambres par exemple ? Si son accès est limité à certaines pièces, peut-être serait-il bon de lui préparer un petit coin à lui, sous les escaliers, ou une petite niche ou cage qui lui servira de refuge. Certains chiens préféreront un petit coin fermé par une barrière mais duquel ils pourront voir ce qui se passe autour. Dans tous les cas, cela les rassurera d’avoir leur petit espace juste à eux lorsqu’ils en auront besoin.

 

ACHETEZ LES FOURNITURES NÉCESSAIRES AVANT SON ARRIVÉE

 

C’est le moment de faire du shopping ! Allez-y avant parce que le jour de son arrivée sera chargé en émotion et en action et parce que ce n’est pas le moment d’y aller quand il sera dans la voiture un peu perdu. Vous vous éviterez du stress et des incidents. Si vous attendez un chat, prévoyez la litière pour la lui montrer dès son arrivée, sinon il risquerait d’être offensé ! Rappelez-vous : vous devez faire une bonne première impression !

 

Lorsqu’on est accueilli chez des amis, on apprécie de se sentir bienvenu et dorloté. Comment réagiriez-vous si vos amis vous servaient des steaks durant tout votre séjour en sachant très bien que vous êtes végétarien ? Vous auriez peut-être le sentiment de déranger. Eh bien, les animaux aussi ont des sentiments. Pas les mêmes que les nôtres, mais de vraies émotions. En voyant que vous aurez tout prévu pour leur arrivée, ils se sentiront les bienvenus et donc en sécurité.

 

PLANIFIEZ LES PREMIERS JOURS

 

Certains animaux ont des routines et il est très important de planifier comment ces routines seront intégrées à votre vie de tous les jours avant que l'animal rentre à la maison avec vous. Si votre chat a l’habitude d’être nourri à 6 h du matin et 18 h et que vous vous levez à midi, il va falloir s’adapter. Prévoyez en famille qui prendra soin de l’animal et quand. Aidez-le aussi à s’adapter à une nouvelle routine, mais en planifiant le tout et en prenant le temps de bien faire les choses.

 

PRÉPAREZ TOUTE LA FAMILLE

 

Nous ne parlons pas seulement des humains ici ! Certains d'entre vous ont d'autres animaux de compagnie à la maison et vous devez vous assurer qu’ils sauront accueillir un nouveau compagnon. Souvent, quand un nouvel animal arrive et que les choses ne se passent pas bien avec les autres, il est blâmé ou jugé comme territorial et fauteur de troubles. Essayez d’être aussi objectif que possible en évaluant la cause réelle du problème. Ce pourrait être une question de territoire (avec les chats) ou un problème de jalousie (avec les chiens). Cela vous aidera à trouver une solution.

 

Cherchez de l’aide, informez-vous, gardez l’esprit ouvert et les choses devraient entrer dans l’ordre avec le temps.

 

La rééducation et la socialisation vont aider, mais si le problème est hormonal ou comportemental, par exemple si vous avez un mâle agressif ou dominant, il existe des traitements homéopathiques qui peuvent aider. Certains remèdes homéopathiques, en particulier nos remèdes sur mesure qui traitent plusieurs symptômes en même temps, peuvent vous éviter de dépenser des sommes astronomiques en frais de vétérinaires ou de formation.

 

Nous sommes tellement reconnaissants que Westin se soit bien adapté à notre foyer. Mais nous n’aurions pas réussi sans l’aide des refuges qui nous ont conseillés. Un grand merci à Basset Rescue Across Texas, Healthy Pets de NYC, Hoofs and Woofs Animal Rescue, Midwest animal rescue service et bien d’autres.

 

Et vous ? Avez-vous des conseils à partager en ce qui concerne la préparation de la maison pour l’arrivée d’un animal ? Nous aimerions les lire ! Écrivez-nous ou publiez sur notre page Facebook. 

 

Merci de rester fidèle à Homeoanimo et de lire nos articles avec intérêt. C'est pour vous que nous les écrivons !  Et ne manquez pas le prochain article en vous inscrivant à notre info-lettre. C’est gratuit et vous aurez accès à notre blog et à des conseils sur nos adorables animaux directement dans votre messagerie !

 

 


Article précédent Article suivant

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés