L'alimentation de vos animaux - Les grosses erreurs à éviter

L'alimentation de vos animaux - Les grosses erreurs à éviter

Il va sans dire que tout propriétaire d'animal de compagnie bien-intentionné souhaite que son compagnon à quatre pattes vive longtemps, et dans le meilleur état de santé possible. Et bien que la vie soit imprévisible, une grande partie de ce que vous pouvez faire pour aider votre chien ou votre chat à atteindre un âge avancé est liée à l'alimentation. Il n’est donc pas surprenant que l’une des questions les plus courantes que les propriétaires d’animaux de compagnie posent à leurs vétérinaires soit la suivante : « Quel est le meilleur régime alimentaire pour chiens/chats ? »


Pour être brefs, disons qu'il n'y a pas de formule unique valable pour tous les animaux. Chaque animal a des besoins alimentaires différents selon sa santé, son âge, son niveau d'activité, sa génétique, etc. Par conséquent, le meilleur programme d'alimentation pour votre compagnon est celui que vous créez avec le vétérinaire ou le nutritionniste animalier de votre animal. Néanmoins, il existe de nombreuses mauvaises habitudes alimentaires qui, en général, devraient être évitées lorsqu'il s'agit de fournir une nutrition optimale aux animaux domestiques.


D'après les informations recueillies auprès de 37 vétérinaires et nutritionnistes animaliers dans divers pays, voici quatre des plus grosses erreurs d'alimentation commises par les propriétaires d'animaux.

 

1. Ne Pas Soigner l'Obésité


L'obésité est un problème de santé observé par de nombreux professionnels des animaux de compagnie, et dans la plupart des cas, cette pathologie peut être éliminée ou même évitée. « D'après mon [expérience] , je vois trop d'animaux de compagnie en surpoids en raison d'une mauvaise alimentation et du fait que les propriétaires leur donnent des friandises et de la nourriture pour 'humain' », déclare Mishelle Hancock, propriétaire de Tails-A-Wagn', un établissement multiservice de soins pour animaux de compagnie, dans l'Oklahoma.


Sauf lorsque des problèmes médicaux sont responsables d'une prise de poids chez les animaux domestiques, les chiens et les chats sont habituellement en surpoids simplement parce qu'ils mangent trop. Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des conséquences de la suralimentation de votre animal de compagnie.


Problèmes médicaux

Avant tout, si votre animal devient obèse, les problèmes médicaux doivent être envisagés, surtout si sa prise de poids est soudaine ou accompagnée d'un changement d'appétit. « Si votre [animal] mange trop, emmenez-le chez le vétérinaire pour vous assurer que ce n’est pas dû à des vers ou à un problème sous-jacent », conseille Angela Ardolino de CBD Dog Health, en Floride. Ainsi que précédemment évoqué, les vers, les parasites, et même des maladies telles que la maladie de Cushing et hypothyroïdie peuvent entraîner une prise de poids. S'il commence à s'alourdir, il est donc important de faire examiner votre animal.  


Gâteries

De nombreux propriétaires d'animaux leur donnent trop de friandises pour leur prouver leur amour. Mais alors que les friandises réclamées font plaisir à nos amis pendant quelques secondes, aucun animal de compagnie ne peut mener la vie la plus heureuse et la plus saine possible lorsque son poids entrave ses mouvements ou lorsqu'il contracte une maladie liée à son obésité.


Amy Paschka, propriétaire de Blue Ribbon Kennels, dans le Minnesota, ajoute qu'elle observe souvent ses clients à quatre pattes « se faire gâter par des propriétaires qui se sentent coupables de les avoir laissés à la maison. ».


Restes de table

Nos amis à poils gagnent souvent du poids lorsqu'ils sont nourris avec trop de restes de table. Bien que certains aliments frais puissent constituer une friandise saine et puissent même ajouter de la nutrition au régime de votre animal, il est important de rappeler que certains aliments « humains », comme le chocolat, les noix de macadamia, le raisin et autres peuvent être toxiques pour les animaux. De plus, utiliser ce qui est dans votre assiette pour nourrir votre animal récompense un mauvais comportement : mendier à la table !


Des choix plus sains

Bien sûr, vous pouvez toujours donner une collation ou deux à votre copain. En guise de friandise saine, essayez d’utiliser des bâtonnets de carotte, des morceaux de poulet ou de poisson nature (sans assaisonnement, sauce ou vinaigrette !), des morceaux de banane congelés ou du bouillon d’os congelé, qui sont des récompenses savoureuses ou des compléments alimentaires pour animal de compagnie. Comme dans tout mode de vie sain, l'essentiel, est la modération.


Protection des ressources

La protection des ressources peut également entraîner une surconsommation alimentaire et un gain de poids, ce qui est particulièrement courant chez les chiens. Cela se produit lorsque les animaux surprotègent une ressource - dans le cas présent, de la nourriture - de peur de se la faire prendre. Cette habitude peut amener les animaux domestiques à manger trop vite, à manger trop et, souvent, à devenir agressifs si quelqu'un approche leur gamelle de trop près.


La meilleure façon de gérer un chiot trop possessif avec sa nourriture est de le nourrir dans un endroit où il se sent en sécurité et non menacé. Ensuite, il est essentiel de consulter un éducateur canin professionnel pour faire acquérir à votre chien des habitudes plus saines et moins dangereuses. Le fait de protéger ses ressources n'est pas une simple mauvaise habitude : cela peut représenter un danger pour les autres membres de la famille.


Nourrissez stratégiquement

Peut-être que votre animal mange bien trop vite ou aime mastiquer tout au long de la journée. Si c'est le cas, ne laissez pas des aliments à disposition pour qu'il puisse « grignoter » - sa consommation deviendra difficile à mesurer.


« Manger trop vite ou trop manger sont des habitudes que les propriétaires d’animaux devraient corriger », déclare Ardolino.  « Si votre animal mange trop rapidement, donnez-lui quelques petits repas tout au long de la journée plutôt qu'un seul grand repas. » Elle ajoute : « Il se peut que votre chien ait tendance à trop manger parce qu'il s'ennuie, alors faites-lui faire plus d'exercice. »


Taille des portions

En ce qui concerne la taille des portions, les recommandations inscrites sur l'emballage des croquettes de votre chien ou de votre chat sont habituellement un bon guide général, mais il convient également de prendre en compte l'âge et la quantité d'activité de l'animal. (Par exemple, les animaux âgés sédentaires ont probablement besoin de moins de nourriture que les jeunes adultes, pleins d'énergie.) À nouveau, c'est une excellente question à poser à votre vétérinaire ou à votre nutritionniste animalier lorsque vous discutez de l'alimentation de votre chien ou de votre chat !


Exercice

N'oublions pas que l'exercice est un autre élément important de la gestion du poids ! L'idée est simple : si votre ami consomme plus de calories qu'il n'en brûle, il prendra du poids. Réservez du temps chaque jour pour quelques activités physiques, même si ce ne sont que 10 ou 15 minutes. (N'oubliez pas que leur corps est beaucoup plus petit que le nôtre, donc chaque calorie consommée ou brûlée a beaucoup plus d'impact.) Non seulement l'exercice consomme le surplus d'énergie, il permet également d'éviter de manger par ennui, et c'est aussi un excellent moment pour créer des liens entre vous.


Si votre chien ou votre chat est lourd ou peu en forme, veillez à commencer lentement et consultez votre vétérinaire sur le moyen le plus sûr d'entreprendre une vie plus active. Les jours où vous n'avez tout simplement pas de temps à consacrer à la promenade ou au jeu, pensez à éviter les friandises supplémentaires, de façon à maintenir l'équilibre nutritionnel et calorique de votre animal.

 

2. Ne Pas Savoir Ce Qu'il Faut Chercher -- Et Ce Qu'il Faut Éviter --Dans Les Aliments pour Animaux de Compagnie


Quand il s'agit de nourrir votre chien ou votre chat avec une alimentation saine et équilibrée, vous ne devriez pas opter pour la nourriture la moins chère, par simple souci d'économie. Cependant, payer un prix élevé ne garantit pas non plus d'obtenir la meilleure qualité. Afin de choisir un régime ou une formule alimentaire haut de gamme pour vos animaux de compagnie, ignorez le prix sur l’étiquette et concentrez-vous plutôt sur l'étiquetage des ingrédients.


Même si la nourriture que vous choisissez est la plus chère, Becky Mobley de Wild Kingdom Pet Supplies au Texas souligne que : « Vous en aurez pour votre argent. Si vous achetez des aliments bon marché, préparez-vous à dépenser plus chez le vétérinaire. Le meilleur plan d'action est l'entretien préventif, ce qui signifie que vous payez plus maintenant, pour des aliments de meilleure qualité. En fin de compte, votre animal de compagnie sera plus heureux, en meilleure santé, et vous dépenserez moins chez le vétérinaire. »


Gardez en tête : c'est une industrie

L'industrie des soins pour animaux de compagnie rapporte environ 70 milliards de dollars par an rien qu'aux États-Unis. C'est une grosse affaire, et ce n'est pas parce qu'un article est sur l'étagère d'un magasin qu'il est sûr ou sain pour votre cher animal de compagnie. (Cela a été rendu particulièrement évident par la multitude de rappels d'aliments pour animaux de compagnie qui ont eu lieu au cours des dernières années.)


Des étiquettes trompeuses

En tant que défenseur de votre compagnon à poils, il est important que vous connaissiez les bases de la lecture des informations données sur les emballages des aliments pour animaux. Vous savez que votre compagnon est carnivore, ainsi, lorsque vous recherchez une formule pour l'alimentation de votre chat ou de votre chien, vous pouvez chercher une source de protéines comme premier élément de la liste des ingrédients. Cependant, les fabricants d'aliments pour animaux de compagnie sont sournois et peuvent manipuler les ingrédients, imprimer des étiquettes trompeuses et trouver des failles dans les lois (déjà peu rigoureuses) sur la nutrition des animaux de compagnie.


Par exemple, les ingrédients sur les étiquettes sont souvent mesurés sous leurs formes d'origine. Une fois déshydratés et transformés, la majorité des aliments peuvent n'être, en réalité, que des remplissages et des céréales sans valeur nutritionnelle. De plus, les céréales utilisées dans les aliments bon marché peuvent être d'une qualité si médiocre qu'elles ne sont même pas sans danger pour la consommation humaine. C'est pourquoi de nombreux propriétaires d'animaux de compagnie pensent que les aliments sans céréales sont le meilleur choix pour nourrir leur chien ou leur chat.


De plus, les grandes entreprises d'aliments pour animaux de compagnie dépendent de la confiance des consommateurs et en tirent parti.

« Par manque de temps, les gens ont tendance à choisir des marques bien commercialisées, mais qui ne sont pas toujours les meilleurs choix en matière de nutrition », souligne Concetta Ferragamo de King's Cages International, LLC, un magasin de matériel pour oiseaux.


Sources de protéines

Mais un pourcentage élevé de protéines n'est pas la seule chose à rechercher, car la qualité dépend de sa source. Vous serez peut-être choqué d'apprendre que des ingrédients étiquetés de manière ambiguë, comme « farine de viande », « farine d'origine animale » et « sous-produits » peuvent en réalité être le résultat d'un mélange d'animaux décédés broyés, dont des animaux de ferme euthanasiés et des animaux victimes d'accidents de la route.  Cherchez plutôt des sources de protéines spécifiques, telles que « bœuf », « volaille », « agneau », « poisson », etc.


Ingrédients « indésirables »

Certains aliments et friandises pour animaux sont remplis de colorants artificiels, d'arômes, de conservateurs, de sirop de maïs à haute teneur en fructose, de produits chimiques, etc. Et quand vous y réfléchissez, des croquettes qui semblent « appétissantes » avec des couleurs et des formes amusantes sont des tactiques marketing pour tromper les propriétaires, et non leurs animaux. Après tout, votre compagnon se moque des couleurs de ce qui est dans sa gamelle !


Non seulement les formules faites à moindre coût sont dépourvues des nutriments essentiels, mais elles peuvent également contribuer à l'obésité, en particulier si elles contiennent une quantité élevée de céréales de remplissage, comme le maïs, le blé ou le soja. Ceci parce que ces ingrédients sont riches en glucides et en sucres, mais pauvres en nutriments. En fait, c'est de la malbouffe pour animaux de compagnie, à base de calories vides.


« Nous ne recommandons pas d'utiliser des aliments contenant du maïs, du blé et du soja », déclare Emily Ellsworth de Pure Pet, dans l'Ohio. « [Nous] commençons également à détourner les gens de l'utilisation excessive de pommes de terre, de tapioca et de légumineuses. »


Recherche

Si tout cela est nouveau pour vous, ne paniquez pas ! Avec un peu de connaissances, vous pourrez choisir un aliment de qualité qui répondra aux besoins nutritionnels de votre animal. (Conseil supplémentaire : le site Web Dog Food Advisor décompose les ingrédients de centaines de marques et de variétés d’aliments pour animaux domestiques. N'utilisez pas le site pour choisir une nourriture en fonction des évaluations que vous y trouvez, mais plutôt comme outil pour vous aider à analyser les ingrédients. Grâce à vos recherches et aux conseils de votre vétérinaire ou de votre nutritionniste animalier, vous saurez faire le meilleur choix de formule pour votre animal de compagnie).


En général, lors de la lecture des listes d'ingrédients sur les aliments pour animaux, voici quelques indicateurs à rechercher :


  • Les formules dont les trois premiers ingrédients sont des sources de protéines
  • Des sources de protéines spécifiques comme poulet, bœuf, volaille, poisson, etc.
  • Tous des ingrédients naturels dont les noms sont prononçables

En général, voici quelques ingrédients à éviter, toujours :


  • Les formules dont le deuxième ou le troisième ingrédient est une céréale ou un glucide de remplissage, tel que du blé, du maïs, des légumineuses ou des pommes de terre
  • Les sources de protéines non-spécifiques étiquetées « viande », « farine », « sous-produit », « farine de sang », « farine d'origine animale », etc.
  • Les ingrédients avec des noms imprononçables (si cela ressemble à un produit chimique, c'est probablement un produit chimique !)
  • Les arômes, colorants ou conservateurs
  • Le sirop de maïs à haute teneur en fructose

 

3. Ne Pas Réussir À Donner Une Alimentation Équilibrée À Votre Animal De Compagnie

Tout comme pour les humains, il est impératif que les régimes alimentaires des chiens et des chats soient équilibrés. Bien que les protéines soient un acide aminé essentiel pour nos amis à poils, ils ont également besoin des nutriments, des vitamines et des minéraux fournis par les fruits, les légumes et d’autres aliments.


Parce qu'ils se méfient des marques d’aliments pour animaux, après avoir pris connaissance d'articles, de films et de l'existence d’innombrables rappels, de nombreux propriétaires de chiens et de chats ont fait la transition et font leurs amis à poils des mangeurs d'aliments faits maison ou crus. Bien que ces choix puissent être incroyablement sains, encore une fois, ces types de régimes ne sont pas des solutions universelles et conviennent mieux à certains animaux qu'à d'autres.


Les régimes crus

Les régimes crus semblent faire fureur, non sans raison. Lorsqu'ils sont correctement suivis, les chiens et les chats nourris avec des aliments complets crus peuvent présenter des améliorations immédiates en termes de santé, de niveau d'énergie, etc.


Cependant, nourrir votre animal de compagnie avec un régime cru est bien plus compliqué que d'ouvrir un paquet de viande et de le jeter dans une gamelle. Pour bien nourrir les animaux domestiques, chaque repas doit être équilibré, avec les bons micronutriments, et le fait de ne pas réussir à ajouter des composants essentiels à l’alimentation peut être préjudiciable à leur santé, à long terme. C'est pourquoi vous devez faire vos recherches et, plus important encore, consulter un professionnel, un vétérinaire ou un nutritionniste animalier, avant de faire passer votre ami à un régime cru.


De plus, les régimes crus ne sont pas recommandés pour tous les animaux. Les jeunes chiots ou chatons, les chiens ou chats âgés ou tout autre animal ayant un système immunitaire affaibli peuvent ne pas être de bons candidats pour ce type de repas. Certains vétérinaires sont même totalement opposés aux régimes crus, car les animaux domestiques sont exposés à davantage de bactéries provenant d'aliments non cuits.


Régime alimentaire végétarien

L’alimentation végétarienne des animaux de compagnie est également une tendance à la hausse, mais, en réalité, leur corps est censé être nourri par des protéines animales. Cela est particulièrement vrai pour les chats, qui sont strictement carnivores. Cela signifie qu'ils doivent manger de la viande pour survivre et que les en priver peut avoir des conséquences fatales.


Faire la transition

Bien que toutes ces informations puissent être accablantes, ayez pour objectif de commencer peu à peu. Vous pourriez peut-être commencer par donner à votre animal moins de restes de table ou par remplacer les friandises industrielles par des bâtonnets de carotte ou des morceaux de poulet. Ou vous pourriez commencer par chercher des croquettes avec des ingrédients plus naturels en envisageant une alimentation crue pour plus tard. Il suffit de vous souvenir que chaque petite mesure prise pour améliorer la santé de votre animal de compagnie peut avoir, à long terme, un impact important. Plus important encore, tout changement de régime alimentaire - en particulier tout changement important - devrait être fait sous la supervision de votre vétérinaire ou de votre nutritionniste animalier.

 

4. Sous-estimer Le Pouvoir De La Nutrition Dans La Gestion Des Problèmes De Santé


Vous avez probablement entendu dire que « l'alimentation est un médicament », et il en va de même pour nos animaux de compagnie. Alors que de nombreux problèmes de santé sont inévitables, beaucoup d'entre eux peuvent être évités ou gérés avec un régime alimentaire approprié. Les propriétaires d'animaux de compagnie ne devraient jamais sous-estimer l'influence d'un régime équilibré et nutritif sur la santé générale de leur animal !


Des histoires authentiques

Johnna Devereaux, propriétaire de Fetch RI, une boutique holistique pour animaux de compagnie située dans le Rhode Island, a dit avoir vu de nombreux animaux tromper la mort après un simple changement de régime alimentaire. « J'ai d'innombrables histoires, mais celles qui me viennent toujours à l'esprit sont celles où ils [les propriétaires d'animaux] avaient été conseillés de "mettre fin aux souffrances" de leur animal de compagnie, car il était 'en trop mauvais état' et 'souffrait trop' » dit-elle. « Ils viennent à moi comme dernier recours et dernier espoir, et l'animal de chacune de ces histoires est encore vivant et se porte bien, et son corps est peu à peu en train de guérir et de retourner à un état de santé que personne ne pensait possible. »


Le Dr Michele Tanner, DMV de l’hôpital vétérinaire All Cypress au Texas, raconte l’histoire d’un patient qui avait besoin d’un type de formule pour animal très spécifique pour retrouver la santé. « On m'a apporté un patient dont le propriétaire envisageait l'euthanasie », dit-elle. « Nous avons pu effectuer des analyses de sang du chien et avons découvert qu'il souffrait d'un début de maladie rénale. Le propriétaire n’était pas en mesure de faire effectuer d’autres diagnostics ni de suivre d’autres traitements, mais il était disposé à essayer le régime alimentaire « Hill's prescription diet k/d ». Il a ramené l'animal quelques semaines plus tard et il était ravi des progrès réalisés. Il mangeait, prenait du poids et était plus actif qu'il ne l'avait été depuis des mois. Une nutrition appropriée a sauvé la vie de ce chien !" (Remarque : il s'agit d'un cas où une formule de croquette a permis de répondre aux besoins alimentaires spécifiques d'un chien, mais celle-ci peut ne pas convenir à un autre chien.)


Prendre la meilleure décision pour votre animal de compagnie

En fin de compte, c'est à vous qu'incombe la décision de la nourriture à donner à votre animal. Cependant, vous devriez faire un choix éclairé et sous la direction d'un vétérinaire, d'un vétérinaire holistique ou d'un nutritionniste animalier. Que ce soit pour favoriser un mode de vie sain, gérer une maladie parallèlement ou non à une prise de médicament, une nutrition adéquate est essentielle pour aider votre animal à mener la vie la plus longue et la plus saine possible.



Bien qu’il n’existe pas de « bon » régime convenant à chaque animal, éviter ces quatre erreurs d’alimentation courantes aidera votre compagnon à être intégralement en meilleure santé. En tant que plus grand défenseur de votre animal de compagnie, il vous appartient de faire preuve d'initiative, de faire des recherches et de l'aider à vivre la vie pleine et heureuse qu'il mérite !

 

 


Article précédent Article suivant

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés